Journées de la Fraternité

Proposé par lu 818 fois
Journées de la Fraternité
Date : 2017-03-18
Date de fin : 2017-03-19

Jour fratNous vivons depuis 800 ans cette improbable utopie évangélique : d’horizons sociaux-culturels, d’âges, voire de religions d’une incroyable diversité, nous nous reconnaissons pourtant de la même famille. Nous accueillons l’autre comme un cadeau qui va nous enrichir de sa différence.

Ce trésor ne nous appartient pas. Nous sommes appelés à être, là où nous sommes, des artisans de cette fraternité offerte à tous. 
Les journées de la Fraternité, les 18 et 19 mars prochains, vont être l’occasion de susciter des initiatives qui renforcent le vivre-ensemble, la rencontre et la convivialité. Pour les uns ce sera un repas partagé avec une famille de migrants, pour d’autres, une porte ouverte donnant la possibilité d’une vraie rencontre avec nos voisins ou encore un partage de la spiritualité franciscaine au sein de leur paroisse, de leurs associations... L’essentiel est de nous faire proches de ceux qui habitent notre rue, notre ville, spécialement les plus isolés ou marginalisés. Les journées de la Fraternité seront belles de centaines de petits gestes, de rencontres toutes simples, qui feront grandir partout la fraternité."

Frère Nicolas Morin, OFM

Fêtes franciscaines

14 août - Saint Maximilien Kolbe, prêtre et martyr, Frère Mineur 1894-1941

kolbe-maximilien

Né en Pologne (Zdunska-Wola), en 1894, Raymond Kolbe entra chez les Conventuels de Lwow en 1910 sous le nom de Maximilien. Il pousuivit ses études à Rome et fonda, en 1917, avec quelques confrères la "Milice de l'Immaculée", mouvement marial, au service de l'Eglise et du monde. A partir de 1918, il enseigne au couvent de Cracovie.

Théologien, mystique et apôtre, Maximilien a trouvé l'unité de sa vie dans son culte chevaleresque pour l'Immaculée, qui se concrétise dans le don  de soi. Il fonde un centre de vie religieuse et apostolique appelé "La Cité de l'Immaculée". il se rend au Japon et fonde à Nagasaki une seconde Cité. Mais il est déporté en Allemagne en 1939, libéré, puis de nouveau arrêté en 1941 et déporté à Auschwitz. C'est là qu'il s'offrit à la place d'un père de famille condamné avec neuf autres prisonniers, à être enfermé dans un bunker pour y mourir de faim ; il est mort le dernier, encourageant ses frères de misère...

"Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses frères."

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.