Colloque avec l'Ecole Franciscaine de Paris

Proposé par lu 668 fois
Colloque avec l'Ecole Franciscaine de Paris
Date : 2017-03-10
Date de fin : 2017-03-10

Date du colloque : le vendredi 10 mars

Lieu : Couvent Saint François - 7, rue Marie-Rose - 75014 Paris

Programme :

10h-10h15 : Ouverture

10h15-11h15 : L’arrivée des premiers frères en France, par Sophie Delmas

11h15-11h30 : Pause

11h30-12h30 : Deux figures féminines : Colette de Corbie et Elisabeth de Hongrie, par André Vauchez

12h30-14h30 : Pause

14h30-15h30 : Panorama des congrégations féminines franciscaines du Tiers-Ordre Régulier (France, XIXe siècle), par Pierre Moracchini

15h30-16h30 : Des figures de laïcs franciscains aux XIXe et XXe siècles, par Didier Rance

16h30-17h : Pause

17h-18h : Le manuscrit retrouvé : de nouveaux textes écrits par saint François ? par Jacques Dalarun et Dominique Poirel

18h : Conclusion du colloque


Informations pratiques :

Inscription et information par email à : ecole-franciscaine@franciscains.fr

Restauration possible dans le quartier

Fêtes franciscaines

26 juin - Bienheureux Jacques de Ghazir Haddad, prêtre, Capucin
1875-1954

jacques ghazirAbouna Yacoub El-Haddad, troisième de cinq frères, est né au Liban le 1 février 1875. En 1892, alors qu'il se trouvait en Egypte pour enseigner, il reçoit un appel au sacerdoce, et l'année suivante décide d'entrer chez les frères franciscains de Khashbau, où il prononcera ses vœux perpétuels en 1898 et sera ordonné prêtre en 1901.

Durant la Première Guerre mondiale, on lui confie alors la gestion du couvent jouxtant la Cathédrale St Louis à  Beyrouth. Il se consacre aux enfants des campagnes, en faisant construire des écoles primaires. Abouna Jacques a également donné naissance au Tiers Ordre Franciscain, masculin et féminin.

Sur les pas de saint François d'Assise, le bienheureux libanais a pratiqué inlassablement toutes les dimensions de la charité face aux misères physiques et morales de son prochain.

Immédiatement après la première guerre mondiale, il a acheté une colline à Jall-Eddib pour y construire une église et ériger une croix. Cet endroit deviendra un lieu d'accueil pour les prêtres malades et les pauvres en quête d'assistance.

Pour y continuer son œuvre, Abouna Yacoub a fondé en 1930 la congrégation religieuse des Sœurs Franciscaines de la Croix du Liban qui, depuis, veille sur les handicapés moteurs et mentaux, les personnes âgées et incurables, abandonnées par leurs familles et par les hôpitaux, et s'occupe des orphelins et de leur éducation.

Paroles de Jacques  de Ghazir Haddad

« Que les pauvres, les affligés et les infirmes soient pour nous des fils dont nous ressentons la souffrance dans les profondeurs de notre être. Accourons à leur aide lorsqu'ils sont dans le besoin et dans la douleur, en leur donnant ce qui nous est propre, et pas seulement ce que nous collectons en frappant aux portes d'autres bienfaiteurs ».

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.