Dialogue inter religieux

 

logo vaticanCONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTER-RELIGIEUX

DECLARATION

Alors que prend fin la rencontre romaine des quatre Imams de France, qui ont participé avec la délégation de la Conférence épiscopale française à l'Audience générale d'hier, les participants, choqués par l'odieux attentat qui, le 7 janvier 2015, a visé le siège de la publication « Charlie Hebdo », désirent encore une fois s'associer aux paroles prononcées hier et ce matin par le Pape François pour dénoncer la cruauté et la violence aveugle. Comme lui, nous invitons les croyants à manifester par l'amitié et la prière leur solidarité humaine et spirituelle envers les victimes et leurs familles.

Du comité interreligieux

 

Communiqué du Comité Interreligieux de la Famille Franciscaine


interreligieuxCe qui vient de se dérouler ces 7 et 9 janvier 2015 dans notre pays, en sa capitale, Paris, et en deux lieux symboliques, l'un de l'exercice extrême de la liberté d'expression, et l'autre de la communauté juive, ne peut être en aucun cas justifié ni excusé. On peut trouver un certain humour pas drôle du tout, ou même franchement insultant, cela ne justifie pas l'assassinat, la seule véritable profanation religieuse, ici et partout où cela se produit au nom de Dieu. Quant à l'antisémitisme, il reste un fléau à combattre sous toutes ses formes et de toutes nos forces. Nous sommes solidaires avec toutes les victimes, et nous dénonçons la violence partout où elle s'exerce.
De l'humour juif aux récits de Nasreddine Hodja (Joha en Afrique du Nord), en passant par Golias, la dimension traditionnelle de l'autodérision fonctionne dans des sociétés ou des communautés relativement homogènes, où l'identité religieuse est suffisamment établie et stabilisée. Ne pas se prendre au sérieux fait partie du chemin spirituel. L'humour est indispensable pour lutter contre toute forme de religiosité, de bigoterie, dans lesquelles l'Amour de l'Un risquent de devenir la haine de l'autre – la haine de la diversité. Le fondamentalisme en est l'ennemi par excellence.

Fêtes franciscaines

13 octobre - Bienheureux Honorat Kozminski, prêtre Capucin 
1829-1916

honorat

Le bienheureux Honorat de Biala (dans le siècle: Florentin Kozminski), né le 16 octobre 1829 à Biała Podlaska et mort le 16 décembre 1916 à Nowe Piasto, est un capucin polonais béatifié par Jean-Paul II en 1988.

Il étudie d'abord à Płock, puis il suit des cours d'architecture à Varsovie, alors administrée par la Russie impériale. Il est arrêté en 1846, sous la fausse accusation de faire partie d'une organisation secrète patriotique. Il mûrit sa vocation religieuse en prison et entre comme novice au couvent des capucins de Lubartow en 1848. Il y est ordonné prêtre, le 27 décembre 1852. Il devient confesseur et est à l'origine de la création de vingt-sept communautés affiliées au Tiers-Ordre franciscain, dans un climat d'hostilité de la part des autorités russes à l'égard de l'Église catholique. C'est ainsi que ses dirigés parmi lesquels la bienheureuse Marie-Angèle Truszkowska fondent des instituts contemplatifs ou bien d'aide aux pauvres et aux malades. On peut citer également entre autres les doloristes, les filles du Cœur Très Pur de Marie, ou les Sœurs séraphites. Le père Honorat est nommé commissaire général de l'ordre des capucins pour toute la Pologne, en 1899.

 orasion de la messe du Bienheureux Honorat

Seigneur, tu as inspiré au bienheureux Honorat de manifester aux hommes la tendresse de ton amour pour les réconcilier avec toi, accorde-nous de goûter le bienfait de ton pardon et d'être unis à toi dans une parfaite charité.

Dans l'immédiat

Evènements

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.