Dialogue inter religieux

 

logo vaticanCONSEIL PONTIFICAL POUR LE DIALOGUE INTER-RELIGIEUX

DECLARATION

Alors que prend fin la rencontre romaine des quatre Imams de France, qui ont participé avec la délégation de la Conférence épiscopale française à l'Audience générale d'hier, les participants, choqués par l'odieux attentat qui, le 7 janvier 2015, a visé le siège de la publication « Charlie Hebdo », désirent encore une fois s'associer aux paroles prononcées hier et ce matin par le Pape François pour dénoncer la cruauté et la violence aveugle. Comme lui, nous invitons les croyants à manifester par l'amitié et la prière leur solidarité humaine et spirituelle envers les victimes et leurs familles.

Du comité interreligieux

 

Communiqué du Comité Interreligieux de la Famille Franciscaine


interreligieuxCe qui vient de se dérouler ces 7 et 9 janvier 2015 dans notre pays, en sa capitale, Paris, et en deux lieux symboliques, l'un de l'exercice extrême de la liberté d'expression, et l'autre de la communauté juive, ne peut être en aucun cas justifié ni excusé. On peut trouver un certain humour pas drôle du tout, ou même franchement insultant, cela ne justifie pas l'assassinat, la seule véritable profanation religieuse, ici et partout où cela se produit au nom de Dieu. Quant à l'antisémitisme, il reste un fléau à combattre sous toutes ses formes et de toutes nos forces. Nous sommes solidaires avec toutes les victimes, et nous dénonçons la violence partout où elle s'exerce.
De l'humour juif aux récits de Nasreddine Hodja (Joha en Afrique du Nord), en passant par Golias, la dimension traditionnelle de l'autodérision fonctionne dans des sociétés ou des communautés relativement homogènes, où l'identité religieuse est suffisamment établie et stabilisée. Ne pas se prendre au sérieux fait partie du chemin spirituel. L'humour est indispensable pour lutter contre toute forme de religiosité, de bigoterie, dans lesquelles l'Amour de l'Un risquent de devenir la haine de l'autre – la haine de la diversité. Le fondamentalisme en est l'ennemi par excellence.

Fêtes franciscaines

13 mars - Bienheureux Agnello de Pise, rêtre, franciscain - 1194-1236

agnello de pisa 45 01Agnello est né à Pise, vers 1194. La tradition le situe dans la noble famille des Agnelli, mais cela reste incertain. Au cours d'une prédication de saint François à Pise, étant encore adolescent, il résolut d'entrer chez les Frères mineurs et reçut l'habit des mains de François lui-même. Il se fit aussitôt remarquer par son ardeur à vivre selon la règle.

En 1217, François avait désigné plusieurs frères pour se joindre au frère Pacifique de la Marche, chargé d'implanter la fraternité franciscaine en France. On ignore si Agnello fit partie de ce premier groupe, mais dès 1219, François le nommait custode de Paris, chargé d'y implanter un lieu pour les frères. Agnello ne demeura que peu de temps à Paris, car après le chapitre de 1224, François l'envoya fonder une province en Angleterre. Agnello fut un ministre provincial très actif, et sa réputation d'homme pacifique lui valut de nombreuses amitiés, dont celle des évêques britanniques qui le choisirent pour une mission auprès du pape, et celle du roi Henri III d'Angleterre qu'il conseilla pour éviter un grave conflit avec les Gallois. A l'âge de 42 ans, il tomba gravement malade et mourut à Oxford, le 13 mars 1236.

"Heureux le serviteur appelé malgré lui à de hautes fonctios, et qui n'a d'autre ambition que de servir les autres et de leur laver les pieds." (Admonition 19, 4 de saint François)

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.