Mouvement international de Réconciliation

12 janvier 2015

Communiqué

Face aux violences terroristes commises ces derniers jours à Paris, les membres du MIR veulent exprimer leur compassion aux familles des victimes de ces violences.

Nous réaffirmons que, pour nous, il n'y a pas de violence en Dieu, que Dieu appelle tous les êtres humains au refus radical de la violence et qu'aucune violence ne peut être justifiée et surtout pas celles commises au nom de Dieu.
Nous voulons aussi réaffirmer notre refus de tout racisme et notre engagement à lutter fermement contre l'antisémitisme et l'islamophobie.

Les réseaux Espérance

Les réseaux Espérance, c'est quoi ? un esprit et des lieux où se retrouvent à l'aise des personnes qui éprouvent le désir de ne plus séparer les trois dimensions de leur vie : la personne, la communauté, et la société. René Macaire (1916-1993) a été leur initiateur. Il avait distingué, sans les séparer, les valeurs que cette démarche met en jeu, en prenant comme symbole les cinq doigts de la main, inséparables et complémentaires entre eux :
- dimension communautaire donnée à sa vie ;
- sens de la coresponsabilité des actes de chacun ;
- attention portée au plus démuni, premier critère de développement ;
- attitude écologique en harmonie avec la nature, et vie simplifiée ;
- comportement non-violent dans toutes les relations.
Ces valeurs de transformation de l'être trouvent toute leur force dans l'ouverture en profondeur à "plus grand que soi", quel que soit le nom que chacun lui donne dans son éveil intérieur, en marche vers une vérité qui nous dépasse tous.

Disponible en téléchargement :

le bulletin n° 133 des réseaux Espérance

Fêtes franciscaines

14 août - Saint Maximilien Kolbe, prêtre et martyr, Frère Mineur 1894-1941

kolbe-maximilien

Né en Pologne (Zdunska-Wola), en 1894, Raymond Kolbe entra chez les Conventuels de Lwow en 1910 sous le nom de Maximilien. Il pousuivit ses études à Rome et fonda, en 1917, avec quelques confrères la "Milice de l'Immaculée", mouvement marial, au service de l'Eglise et du monde. A partir de 1918, il enseigne au couvent de Cracovie.

Théologien, mystique et apôtre, Maximilien a trouvé l'unité de sa vie dans son culte chevaleresque pour l'Immaculée, qui se concrétise dans le don  de soi. Il fonde un centre de vie religieuse et apostolique appelé "La Cité de l'Immaculée". il se rend au Japon et fonde à Nagasaki une seconde Cité. Mais il est déporté en Allemagne en 1939, libéré, puis de nouveau arrêté en 1941 et déporté à Auschwitz. C'est là qu'il s'offrit à la place d'un père de famille condamné avec neuf autres prisonniers, à être enfermé dans un bunker pour y mourir de faim ; il est mort le dernier, encourageant ses frères de misère...

"Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses frères."

Prière franciscaine

 "Je me suis endormi…Mais je suis ressuscité,
mon Père très saint m’a reçu dans sa gloire.
Père saint, tu m’as pris par la main droite;
ta volonté m’a conduit, tu m’as accueilli dans ta gloire." (extrait des Psaumes de l'office de la Passion de saint François)

Resurrection de Jesus Christ

Père, je te rends grâce et je te bénis pour la résurrection de ton Fils Jésus Christ.
Père, tu prépares ainsi notre propre résurrection.
Apprends-moi à vivre chaque réveil comme un apprentissage de ma résurrection
et chaque relèvement de chute comme un relèvement pour plus de vie . Amen !

EXPLOITATION HUMAINE

a group of migrants shout slogans and display a banner at the saint ludovic border crossing on the mediterranean sea between vintimille italy and menton 5359265

 

APPEL URGENT

HabiterAutrement

Liens de la famille franciscaine

 cefcorrefOFMCapucinsfranciscains romeOFMConventuelsCFI TORfranciscan inter

Please publish modules in offcanvas position.